Systèmes d’échanges locaux

Les systèmes d’échanges locaux (SEL) existent en France depuis le milieu des années 1990. Les échanges de biens, de services et/ou de savoirs s’effectuent au sein d’un groupe d’habitants d’une même zone géographique. Chaque SEL crée sa propre unité d’échange : une monnaie locale ou le temps en heures.
Les échanges peuvent éventuellement concerner des produits alimentaires.

Depuis quelques années se développent aussi en France des systèmes solidaires d’échanges limités aux services et basés uniquement sur le temps donné/reçu, comptabilisé en heures : les Accorderies dont le but est de lutter contre la pauvreté et de tisser des liens entre tous les habitants d’un même territoire.
Les échanges ne peuvent pas concerner des produits, mais différentes activités collectives proposées peuvent être en lien avec la question de l’alimentation : repas partagés, ateliers cuisine, atelier nutrition et santé, jardin partagé, etc.

Dans l’agglomération de Grenoble, il existe actuellement deux SEL et une Accorderie.

 


SEL de Grenoble


La monnaie du SEL de Grenoble est la noix.

Toutes les informations pour rejoindre ce SEL : ici.

 


 Le SEL des 3 roses


Toutes les infos sur ce SEL : ici.

Et pour trouver d’autres SEL en Isère et en France, voir le Site d’information et de promotion de tous les SEL francophones.

 


 L’Accorderie de Grenoble


L’Accorderie de Grenoble a ouvert début 2014. Le système d’échange de services individuels et collectifs concerne tout le territoire de l’agglomération. L’unité de mesure utilisée est le temps en heures. Il n’est pas pris en compte la valeur marchande des services, mais le temps passé à leur réalisation, afin de permettre à tous, et notamment aux précaires, d’accéder à des activités qu’ils ne pourraient pas payer avec leurs ressources et revenus en euros.

Les principes des Accorderies n’autorisent pas l’échange des biens, mais, en ce qui concerne le domaine de l’alimentation, l’Accorderie de Grenoble :
– collabore depuis 2014 avec le groupement d’acheteurs précaires Le Chat Groupé ;
– organise régulièrement des apéritifs, goûters et repas partagés ;
– a mis en place en 2015 un Groupe Action sur la question de l’alimentation ;
– propose des ateliers cuisine dans son nouveau local (un appartement) ;
tout ceci avec le souci et l’objectif d’apporter des solutions nouvelles et différentes aux situations de pauvreté et d’exclusion.

Où ?
62, rue Général Ferrié dans le quartier Capuche à Grenoble

Contacts
09 84 24 42 97 et 07 82 08 11 85
grenoble@accorderie.fr

Plus d’infos : dans le Site de toutes les Accorderies de France